Mardi 17 juillet 2012 2 17 /07 /Juil /2012 21:32

Blackasylum.jpg

Le Chapitre 71 est disponible en anglais !

Pour le télécharger en anglais, rendez vous sur le site internet de Black Asylum :http://forums.blackbutler.net/showthread.php?4727-Kuroshitsuji-71-English-Scanlation-by-Black-Asylum&p=346832#post346832

Le chapitre 71 en anglais est disponible en lecture en ONLINE sur le lien suivant:
http://manga.animea.net/kuroshitsuji-chapter-71-page-1.html

MERCI CHARLOTTE!!!

Le Chapitre 71 est disponible en français !
Vous pouvez  lire le chapitre 71 en ligne sur le lien suivant: http://www.scan-manga.com/688/Black-Butler.html

Vous pouvez  télécharger le chapitre 71 en français sur le lien suivant:
Lien chapitre 71

mot de passe: blackaurora
Bonne lecture!

 

 

Quel chapitre! Assez incroyable, mais nous ne sommes pas vraiment surpris c'est dans l'expression de la vengeance que nos deux personnages préférés sont les meilleurs. La vengeance... c'est le but de toute cette histoire depuis le début non?
Alors ils excellent et ce chapitre montrent à nouveau leur ingéniosité... avec une bonne pointe d'humour... et de violence...
Je commence donc le commentaire!

Soma!

Soma et ses points faibles : les secrets et la discrétion
Je pense que nous nous accorderont tous pour dire que Soma est une bille pour le secret ! Il faut lui répéter dix fois de fermer sa grosse bouche pour espérer qu’il se taise ! Et la première chose qu’il dit à Cole c’est : « Hé toi ! Sois gentil avec Ciel ! »
Il est mignon, il est brave, mais un petit con… C’est son charme !
Soma qui harcèle Maurice

C’était vraiment hilarant et mignon comme passage. Il le suit partout, jusque dans les toilettes… Jusqu’à ce que Maurice craque et l’envoie bouler. Je trouve que Maurice a beaucoup de patience avec lui...
Soma et Ciel
C’est énorme parce que Soma est vraiment accro à Ciel. Il abuse un peu en disant qu’il accepte d’aider Ciel, parce qu’il le voit si soumis et déprimé. Pour une fois, il est en position d’aider Ciel, qui est si mignon et petit. Et il en profite fièrement!
J’ai bien aimé le moment où il se rend compte qu’il ne peut plus suivre Maurice et direct il se dit : « c’est bon je peux aller voir Ciel ! » comme c’était la seule chose qu’il avait espéré toute la journée !
Vous avez remarqué, quand il détruit la chambre de Cole avec son éléphant et que celui-ci est à deux doigts de pouvoir partager la chambre d’Edgar Redmond (ce qui le ravie au plus haut point), Soma intervient pour dire qu’il accueillera Maurice dans sa chambre. Et quand le pauvre garçon s’énerve en demandant pourquoi Soma tient à l’accueillir, Soma répond « qu’il est un homme qui prend ses responsabilités »… On comprend que les leçons de Ciel ont porté car Soma veut encore et toujours prouver qu’il est un homme responsable et c’est cette obsession qui lui permet de découvrir et de rapporter à Sebastian et Ciel les secrets de Cole…
Soma et Sebastian

Décidément Sebastian est un objet d’angoisse  pour Soma depuis leur rencontre, ou du moins depuis le jour où il a cassé le service à thé du jeune maître et que Sebastian lui a fait sa fête en lui disant qu’il n’était qu’un gosse immature et seul au monde… Bon c’est sur, ça calme. Mais depuis, Soma se tient à carreaux… c’est vraiment un gosse !
Maintenant Sebastian a juste à lui énoncer un semblant de menace pour qu’il panique. Pratique ! Car il a un peu du mal à se carrer le petit prince…
Soma et Agni

Apparemment la séparation a dû être très très difficile, d’après l’image du Agni larmoyant, on l’imagine assez bien faire de grands coucous, agitant un mouchoir pleins de larmes, pour dire au revoir à son prince chéri…
Bon d’un autre côté il aurait pu l’accompagner jusqu’à l’école parce que je vous rappelle que Soma est arrivé en mode Prince Ali avec 10 bonhommes, en turban et à moitié à poil, qui accompagnaient son éléphant. Donc le « je n’amène pas mes serviteurs on n’a pas le droit dans l’école»… doucement hein ?

Soma est « Kadar »
Sur le coup j’ai eu un bug, alors j’ai recherché dans les anciens tomes de Kuro
… et c’est bien ainsi que Agni présente Soma : Le 26ème fils du souverain de l’Etat Princier du Bengale, le Prince Soma Asman Kadar.
Une petite piqure de rappel car je ne m’en souvenais plus du tout !
Soma à la plage
(non je déconne! Mais ça allait bien avec les titres d’avant, c’est pour ça… ok c’est bon je sors -_-)

Ciel et Maurice

Une vengeance diabolique.

L’ensemble de la vengeance consiste pour Ciel à se blanchir aux yeux des P4 et d’Edward, en montrant le véritable visage de Cole, tout en cachant habilement… son propre visage.
Un acteur, voilà ce qu’il est, pour ne pas dire un menteur de talent. J’ai détesté chacune des paroles de Ciel dans ce chapitre, à part celles où il découvre les preuves qu’il détient contre Maurice. Ils sont sur écoute mais au début nous ne le savons pas. Et le rôle de Ciel paraissait presque grotesque. Un précheur de bonne morale... non mais on aura tout vu! Mais nous y reviendront après.
D’abord les accusations...

Les fausses informations sur les rendez-vous au pavillon du Cygne

Le petit Macmillian a réalisé un joli travail,  en récoltant 18 témoignages qui attestent que Cole a donné une fausse heure pour le rendez-vous de Ciel au Pavillon des signes. 18 personnes… cela fait beaucoup.
Mais Ciel révèle ensuite qu’il a également le témoignage de 5 autres personnes, dont Johann Harcourt qui pourront témoigner avoir subi les mêmes manigances de Maurice. A chaque fois une heure ou une journée différente ont été donné. Il y’a trop de preuves contre Cole, il vient de perdre la confiance des P4 à cause de cela. Mais la suite lui fait perdre la confiance d’Edgar Redmond en particulier…

Les corvées réalisées par d’autres personnes
Ses talents sont une illusion, car rien n’est réalisé par lui-même. Il utilise son statut et sa beauté pour obtenir les faveurs d’autres personnes qui exécutent les corvées de "fag" à sa place. Nous savions pour les élèves qui l’aidaient, mais même le chef cuisinier de la Maison Rouge était dans le coup…
Une petite parenthèse à propos de cela. Cela me pose pas mal de question à vrai dire. Les élèves exécutaient les corvées de Cole en échange… de promesses ? Comme celles de devenir son fag et donc de monter dans la hiérarchie de l’école… Mais le chef cuisinier… comment Cole le récompensait-il ? Nous avons tous une hypothèse qui nous vient en tête et elle est assez désagréable, espérons qu’il lui donnait simplement de l’argent, sinon il y a vraiment quelque chose de pourri dans cette école ! Je ferme la parenthèse !

Le principe des cartes en forme de fleurs, glissées dans les boites aux lettres, rend le tout très… romantique je dirais dans un sens malsain. Il aurait pu faire des lettres de couleurs bleus ou ajouter un ruban cramoisi mais non, ce sont des cartes en forme de fleur… Le rapport entre Cole et les élèves est très particulier… Un rapport de séduction sans aucun doute, ce qui explique que Cole tienne tellement à son titre de plus beau garçon de l’école.

Le vrai visage de Cole
Le vrai visage de Cole est découvert. Ses deux visages en fait. Celui de sa véritable personnalité et celui de son vrai physique.
1) La personnalité de Maurice Cole
Devenir le préfet de la Maison Rouge est son ambition, et devenir l’être le plus aimé d’Edgar Redmond l’est également. Il est clair que Cole aime sincèrement  Edgar. Et je pense qu’il est le seul  à qui il ne souhaite pas mentir et dont l’affection lui importe le plus. Ses talents étant faux, il doit continuer de ruser jusqu’à devenir le nouveau Préfet, et à ce moment-là, il n’aura plus à mentir.
Il dit à Ciel, qu’il est déjà "gagnant", car il est Comte, il a le titre et le pouvoir. Or Cole n’est pas le fils héritier, et il n’obtiendra ni le titre ni la fortune. Toute son ambition est tournée vers son statut dans l’école, qui le permettra à sa sortie de devenir puissant (et sans doute de garder l’affection de Redmond). Pour cela, il ment, abuse des autres, les manipulent et ruinent les chances d'autres personnes, à son propre profit. Et cela Ciel ne peut que le comprendre…
2) Un visage "maquillé"
Cole ne travestit d’une certaine façon, pour devenir le plus beau garçon de l’école. Je comprends que des adolescents en internat puissent aimer voir des garçons androgynes, simplement pour alimenter leurs fantasmes nocturnes. Mais Cole est allé très loin, il a recherché cette attention, ce regard sensuel, de la part des autres élèves, cette idôlatrie de sa beauté fictive, au point d’aimer ce titre de plus beau garçon de l’école et de détester la concurrence d’autres garçons et surtout celle de Ciel. Il voit Ciel comme un concurrent au même titre qu’une femme devant une autre. C’est pourquoi la révélation de son vrai visage est le summum de l’humiliation...

Une vengeance des plus cruelles

 

Ciel obtient une vengeance sans faille et surtout en se propulsant lui même au rend de garçon modèle de l'école.
Il montre toutes les manigances de Cole au P4 qui les écoutent: d'abord les mensonges de Maurice pour les rendez-vous des  et ensuite les corvées qu'il ne réalise pas lui même. Ensuite... Ciel se met volontairement en danger pour que les P4 qui écoutent, puisse intervenir pour le sauver. Sinon Sebastian serait intervenu, alors il n'apparait pas. Il est clair que Ciel attendait l'intervention des préfets et de leur fag...
Pour finir, alors que Cole comprend qu'il a été dupé et que les P4 et surtout qu'Edgar, ont tous entendu, quand il est effondré car il a perdu sa place et la confiance de Redmond, Ciel envoit le coup de grâce.
Il s'agenouille devant lui qui est à terre, lui tend un mouchoir et lui disant qu'il pourra retrouver la confiance des autres en se montrer honnête, et pour cela il a commencé à montrer aux élèves son vrai visage. Dans le mouchoir il y a cette photo humiliante, que distribue Sebastian d'une haut du clocher de la chapelle à toute l'école ("en mode majordome" non en prêtre, question d'identité).
Et pour achever Cole, Ciel lui dit: Tu peux être fier, tu as un vrai talent en maquillage...
ok là ça pique...

Ciel est un menteur et Cole est son miroir

Cela aurait pu être le titre du chapitre. Car Ciel ment du début à la fin.
La mission qu’il confie à Soma est fondé sur un mensonge :Deux amis qui se dispute et Ciel veut en apprendre plus sur lui afin qu’il puisse se réconcilier. Et Soma tombe dans le panneau comme une fleur. Qu’il abuse de ses pions pour arriver à ses fins, cela n’est pas surprenant. Par contre, la fausse morale exacerbée… ça c’est une première.
La phrase de Soma est assez révélatrice, quand il commence à connaître Cole:
«Il me fait penser à Ciel »....

Il y a mille phrases qui m’ont cloué! Je les traduisais en me disant: mais comment il se fout de leur g.... C’est abusé...

Il parle du mensonge, qu'il montre comme le pire des défauts, dépeint l'honnêté comme une vertu, la confiance est d'une valeur inestimable et il exorte Cole à se montrer honnête envers Redmond, il lui dit même que lui pourrait lui pardonner si Cole dit la vérité au préfet de Scarlet Fox... ça veut dire qu'il clame pouvoir se montrer clément et donner son pardon... Il dit aussi au P4 qu'il est intervenu pour démasquer Cole parce qu'il pouvait supporter ce qu'il lui avait fait, mais pas ce qu'il avait fait subir à d'autres que lui..... Non mais on rêve!
Ensuite il dit qu'une victoire en trichant n'est pas une victoire... Alors que c'est toute sa vie!
Toutes les phrases de Cole pourrait être reprise par Ciel: 
« Utiliser les autres est aussi un talent, tu sais. » et cela Ciel le comprend très bien, car il s’agit de son seul talent. Le reste appartient à Sebastian, tous comme les talents de Cole sont en fait la somme du talents des personnes qui agissent pour lui. Ils se ressemblent totalement. L’ambition de Maurice, sa volonté d’écraser les autres pour arriver à ses fins. Tout cela Ciel le comprend. Cette phrase encore, a dû résonner en lui : "tu ne sais pas à quel point j’ai dû les flatter pour en arriver là je suis".
C’est ce que Ciel fait aujourd’hui, les flatter, se plier à leur tradition, moral et exigences, devenir exquis à leur yeux.

Toutes les phrases de Cole donnent un reflet de la personnalité de Ciel . Toutes les remarques de Cole pourrait lui être imputées. Et les reproches pourraient lui être fait également.
C'est en lisant ces pages que je me suis mis à avoir peur pour Ciel d'une certaine façon. On imagine souvent la fin de Kuro dans la victoire de Ciel quoiqu'il arrive, avec son âme dévorée par Sebastian. C'est le plus plausible. Après on peut penser qu'il sera sauver de son démon par un shinigami, ou que ces amis l'aideront à échapper au démon ou qu'il deviendra un démon lui même, ou qu'il deviendra un shinigami, ou que Sebastian l'abandonnera (ça je doute) bla bla bla. Bref on peut faire mille hypothèses.
Mais... jamais je n'avais imaginé qu'on puisse poser sur lui, le regard qu'il pose et que les P4 posent sur Maurice, lorsque sa véritable personnalité est dévoilée.
Je me demande si Ciel ne pourrait pas être humilié de la même façon, subir cela d'un autre, être abandonné de tous quand son véritable visage sera dévoilé et se retrouver dans le même désarroi en perdant tout... Peut être même l'intérêt de son démon même si je détesterais que cela arrive!
Une fin à la Death Note en somme, qui est assez dérangeante. Je ne sais pas si vous l'avez vu, mais le "héros" finit très mal, humilié, seul, déchu, et le shinigami qui l'a suivi dans toute son aventure, ne lui montre aucune pitié et l'humilie d'avantage en mettant fin à sa vie, comme s'il n'avait été qu'une mouche qui n'avait fait que stimulait sa vie ennuyeuse d'immortel...
Enfin ce n'est qu'une vilaine et sombre supposition...

Le viol collectif...
Alors celle-là...on nous l’avait jamais fait. J'ai eu beaucoup de mal avec cette scène.
Tout d'abord parce que, dans les mangas, les scènes de viol sont malsaines par essence. L'acte est odieux, mais comme c'est un manga et que nous sommes humains, ça nous intéresse, tout en nous rebutant. Ce n'est pas le premier manga qui intégre des scènes de ce genre, et on a vu franchement pire. Mais là c'est de Ciel qu'il s'agit. Et le voir  livré aux mains de garçons pervers,  qui le déshabillent, le touchent, et cela pour créer des photos humiliantes... tout cela est très gênant.
Et ce qui est encore plus gênant c'est que Sebastian n'intervient pas. C'est à dire qu'il a eu l'ordre de Ciel de ne pas intervenir. Car il faut que les P4 le sauvent, c'est le plan. En espérant qu'ils arrivent à temps. Nous comprenons jusqu'où Ciel est prêt à aller pour arriver à ses fins. Y'a des mains sur lui, ça le touche, ça l'embrasse, il supplie pourqu'on arrête... mais tout cela est un jeu d'acteur pour lui!
Il ne feint pas la larme qui apparait dans ses yeux quand il se prend un coup dans le ventre, il ne feint pas le rouge qui colore ses joues alors qu'il est retenu de force, dénudé et que le ciseau est sur sa peau... (que fait Cole avec un ciseau dans sa veste d'ailleurs?) mais il feint la peur et l'humiliation et ça... c'est assez fort, mais ça me laisse avec une sale impression dans le dos. Au fond, il est capable d'aller aussi loin que Cole dans la perversité. Et ce n'est pas ce que je préfère chez lui...
Heureusement que les P4 arrivent avant que les choses n'aillent plus loin...

 

Le visage caché des préfets: une blessure profonde.

 

Ce chapitres révèlent une part d'ombre chez les P4. Ils cachent tous un passé douteux ou une terrible blessure. Nous avons les témoignages voilés de Greenhill et Redmond.

Herman Greenhill: Quand il se bat contre les élèves qui abusent Ciel, il dit à Cole que celui-ci lui a fait rompre son serment. Celui de ne plus jamais utiliser la violence... Herman a sans doute un lourd passé de bagarreur, ou de personne impulsive et violente. Et cette violence lui a sans doute fait commettre un acte tragique, qui a entrainé le serment celui-ci... Voilà une nouvelle énigme!

Edgar Redmond: Une trahison l’a fait beaucoup souffrir. Car quand il apprend que Cole lui a menti, il dit: "Même toi tu m'as trahi, j'ai honte de mon incapacité à juger les autres". Ce qu'il veut dire qu'il a été douloureusement trahi dans le passé.
Intéressant, je me demande quel est le secret des deux autres préfets...

Les P4 sous le charme... tout comme Edward

Non mais on rêve. Ciel est le nouveau petit prince de l'école. Edward lui demande pardon mais ce n'est pas tout!
Herman Greenhill dit qu'il est actif! Gregory Violet le trouve intéressant, Lawrence Bluer le caline en lui disant qu'il a été très courageux (en souriant de plus!) (même si toutes ses qualités et talents sont du fait de Sebastian....). Bref il a les qualités pour rentrer dans n'importe quel dortoir! Cela ne peut que l'arranger pour la suite...
Et on finit avec la phrase de Greenhill: Tu suis les traditions, tu ne mens pas, tu es pur et noble. Tu es un élèves modèle de cette école...
En écrivant ça, je fais la même tête que Sebastian qui est en mode chauve souris à la fin du chapitre...

 

 

L’humour dans ce chapitre

 

Les têtes de Maurice

Voir les têtes de Maurice est un régal, autant quand il doit subir Soma, que quand il est déformé par la rage et est franchement vilain (malgré le maquillage et les faux cils), sans parler de sa tête sur la photo et de son expression quand il la découvre. Yana s'est vraiment fait plaisir, et nous aussi!

 

Sebastian qui travaille et Ciel qui dort, et clame qu’il a tout fait.

Voir Sebastian qui trime dans les ordures et se tape le scotch sur les minuscules morceaux de cartes pendant que le jeune maître dort… et entendre Ciel dit : « j’ai dû tout rechercher, et tout rassembler et c’était un boulot très compliqué et j’ai galéré… »
On se dit qu’il peut toujours faire la morale à Cole ! Il est pareil, il fout rien et récolte toute la gloire. Je pense que dans cette école c’est le pompom parce qu’il s’attribue vraiment tout le travail Sebastian. D’habitude, Sebastian est son majordome, donc ses prouesses reviennent à son maître mais il a tout de même une reconnaissance de son entourage. Là, rien du tout…On plait vraiment le démon, j'espère que le dîner vaudra le coup...

Sebastian et Ciel qui teste leur appareil à fil…
J’ai trop rigolé en envoyant l’image ! On imagine bien ces deux couillons se poster à deux endroits de l’école avec leur fil tendu et leurs gobelets et faire :
« test test, un deux un deux, Sebastian appelle jeune maître, je répète, Sebastian appelle jeune maître »
« Ici le jeune maître, reçu 5 sur 5 Sebastian »
Bon on a le simple « Hello » (que j’aime beaucoup) mais j’aime bien pensé qu’ils ont fait plus testé que ça.
Et après quand on voit la technique utilisé, c’est quand même énorme : ils ont utilisé les tableaux comme surface plate pour absorber le son, ou du moins les vibrations, ont tendu des fils jusqu’au pavillon du Cygnes pour transmettre les vibrations. Et là… y a entre 5 et 10 haut-parleurs qui retransmettent tout ! LOL l’image d’Edgar qui est assis au milieu des haut-parleurs et qui dit « j’ai tout entendu » est vraiment hilarante ! T’as tout entendu ? Tu m’étonnes ! Ils ont un peu tout fait pour !
Bien joué, on apprécie !

Le regard blasé de Sebastian
Je ne pense pas que Sebastian se lasse de son jeune maître. Il a le regard qui est en fait le nôtre devant l'attitude de Ciel dans ce chapitre. On se dit tous: "mais quel menteur, quel baratineur, jusqu'où compte-t-il aller comme cela...?"
Sebastian est le seul qui connaît Ciel et qui n'est pas dûpe. Il le voit jouer ce rôle de garçon modèle et son visage dit "oh pitié!" car tout le monde se fait avoir par ce petit acteur, le bon petit diable à la bouille d'ange qui est maintenant un petit héros dans l'école. Quel autre attitude pourrait-il avoir quand il sait que tout cela est une vaste et sinistre comédie?


Et vous, qu'en pensez-vous?

 

 

 


Par Kill - Publié dans : Traduction
Ecrire un commentaire - Voir les 52 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés